Presse

prochain concert :

Dimanche 16 mai 2021, 17h

 

Swing symphonique : le violon de Warlop

Guillaume Antonini, violon
Duved Dunayevsky, guitare
Garry Nayah, guitare et chant
Scott Koehler, contrebasse
Manuel Doutrelant, direction et orchestrations


« Il y avait un étrange personnage, pâle, aux yeux délavés, qui jouait du violon. (…) Cet être diaphane qui semblait venu d’un autre monde et prêt à y retourner était Michel Warlop (…). Quand il a joué, je n’ai pas compris grand’ chose mais j’ai senti une certaine grandeur dans sa musique, quelque chose, qui me dépassait. » Guy LAFITTE, saxophoniste
Ce programme Swing symphonique rend hommage à cette étoile filante du jazz. Agé de 17 ans, en 1928, il est lauréat de tous les premiers prix de conservatoire de violon et de direction d'orchestre. Aux dires des spécialistes, il est l'un des grands violonistes du XXe siècle. Mais c'est compter sans une musique nouvelle, le jazz. Les rencontres de son violon et de la guitare de Django Reinhardt seront des grands moments du jazz français.

1ère partie (35 minutes): Swing quartet
Guillaume Antonini, brillant violoniste à la formation et à la solide carrière classique (1er violon du quatuor Léonis, primé à de nombreux concours internationaux) et fondateur du Quintette swing de Paris, a réuni autour de lui 3 musiciens d'exception, spécialistes du répertoire swing des années 30. Avec Duved Dunayevsky, Andrea Soria et Scott Koehler, ce quartet international rendra un hommage plein de tendresse à la musique de Michel Warlop, Django Reinhardt, puis Stéphane Grapelli et Didier Lockwood, dignes héritiers de Warlop. Le symbole est fort : Michel Warlop a donné, avant de mourir, son violon à Stéphane Grappelli, qui l'a lui-même confié à Didier Lockwood...

 

2ème partie : Swing symphonique
Dans cette seconde partie, avec orchestre symphonique, retraçons le parcours de Michel Warlop, depuis ses premières années d'études au Conservatoire de Douai jusqu'à la composition de son Swing Concerto, véritable clé de voute du génie de Warlop, entre deux univers qu'il maîtrisait à la perfection.

-  Dimitri Chostakovitch : Jazz Suite n°2
La Jazz Suite n°2 fut composée en 1938, à l’intention de l'orchestre d'État de Jazz…. Mais l’œuvre fut perdue pendant la seconde guerre mondiale et ne réapparut qu’à l’aube de l’an 2000 sous la forme d’une partition de piano que le compositeur et musicologue Gérard McBurney réhabilita en Suite pour Orchestre. La célèbre valse n°2 s’inscrit dans le goût populaire des années 1930. Sur un rythme à trois temps souligné par le tambour, se pose une sinueuse mélodie de saxophone, à la fois nostalgique et un brin « hors du temps »….

- Django Reinhardt : Nuages, pour swing quartet et orchestre (5 minutes)
Promu à une brillante carrière de concertiste après avoir fréquenté les conservatoires et accumulé toutes les distinctions, le jeune Warlop découvre le jazz et franchit le pas au début des années 30 ; cette musique ne nourrissant pas son homme, il fait bouillir la marmite en accompagnant chanteurs et chanteuses. C’est au cours de ces séances qu’il croise la route de Django Reinhardt, une rencontre qui va changer sa vie...
Nuages est un morceau composé en 1940 pour le Quintette du Hot Club de France par Django Reinhardt et enregistré la même année. La délicatesse mélodique de son thème, universellement admirée, en a fait une des oeuvres les plus célèbres du jazz des années 40. En préambule au Swing concerto, ce standard est ici proposé dans une version inédite et originale pour quartet et orchestre.

- Michel Warlop : Swing concerto, pour violon, swing trio et orchestre (10 minutes)
Qu'est-ce que le style Warlop ? Il est immédiatement reconnaissable, se caractérise par un swing intense, vigoureux, aux antipodes de celui de Grappelli qui cultive l'élégance et la joliesse. Warlop compose aussi, dirige un septuor à cordes et un grand orchestre qui préfigure ce que l'on nommera plus tard Third Stream, Troisième courant, cette fusion entre jazz et musique classique dont les tentatives plus ou moins abouties jalonnent l'histoire du jazz. Le plus bel exemple en est fourni par le Swing Concerto enregistré en 1942 avec l'Orchestre Symphonique de Jazz de Paris, pièce unique en son genre, dans laquelle le soliste se bat littéralement contre un orchestre musclé et rutilant. Peu de violonistes depuis Warlop lui-même se sont confrontés à cette oeuvre, et l'on comprend aisément pourquoi...

 

Concerts reportés :

 

Le concert "Anniversaire Beethoven"

initialement prévu Dimanche 6 Décembre 2020

est reporté au Dimanche 10 Octobre 2021, 17h

à La Maison, Nevers

 

 

Le concert "Tourbillons de Danses"

initialement prévu Dimanche 28 mars 2021

est reporté au Dimanche 16 janvier 2022

à La Maison, Nevers

 

 

Le concert "Passionnément Mozart " 

initialement prévu Dimanche 9 mai 2021

est reporté au Dimanche 3 juillet 2022

à La Maison, Nevers

 

 

03/11/2020 : Lettre aux adhérents, abonnés, donateurs, ...


A Nevers, le 03 Novembre 2020

 
Madame, Monsieur, chers Adhérents, chers abonnés, chers donateurs,

L'actualité nous rattrape. La situation sanitaire dramatique que nous traversons à nouveau, contraint notre association musicale à un 2ème confinement, autant pour nos artistes musiciens, nos hébergeurs de concerts que nous-mêmes.

Suite aux dernières annonces gouvernementales, nous sommes au regret de vous informer que nous ne pouvons garantir la complète réalisation de notre programme musical pour la saison 2020/2021. Nous le regrettons vivement mais il en est de la responsabilité et de la santé de chacun.
C'est une situation très difficile pour le monde culturel et en particulier pour les intermittents.

 

Toutes les répétitions étant suspendues, élèves et amateurs, essaieront de continuer à travailler eux-mêmes ce programme prometteur et difficile.
Dès que la situation sanitaire le permettra, nous examinerons les possibilités offertes pour le report de notre activité musicale programmée. Un nouveau calendrier vous sera alors communiqué.

L'avenir étant des plus incertains, nous prenons ce jour, la décision de ne pas proposer, pour cette saison 2020/2021, l'abonnement précisé dans la plaquette en votre possession.
Pour Les personnes ayant déjà fait parvenir leur règlement, le chèque reçu vous sera retourné.

Pour les abonnés possédant le ticket du concert reporté du 5 Juillet 2020 au 9 Mai 2021, conservez bien ce billet : il est toujours valable….
Pour ceux d’entre vous qui souhaiteraient manifester votre soutien à l’association en y adhérant (10 Euros – adhésion individuelle) ou en faisant un don (un reçu de défiscalisation vous sera envoyé en retour), vous pouvez envoyer votre chèque  à
                               "Société des Concerts Nivernais - 30 cour des Récollets 58000 – NEVERS".
Nous vous remercions de votre compréhension et de votre fidélité.
En attendant, continuez à prendre soin de vous et nous aurons plaisir à vous retrouver dès que possible.

Très sincèrement
François RENAUDIN, Président

 

Concert Anniversaire Beethoven

prévu Dimanche 6 Décembre 2020

reporté au

Dimanche 10 Octobre 2021, 17h00

La Maison, NEVERS

en raison de la situation sanitaire liée au coronavirus

Concert Bella Italia

prévu dimanche 29 mars 2020

reporté au dimanche 4 octobre 2020

en raison de la situation sanitaire liée au coronavirus

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

L’orchestre des Concerts Nivernais se met à l’heure italienne en ces premiers jours de printemps et vous propose de vous réchauffer au soleil de l’Italie, grâce à des musiques qui vous permettront de retrouver ou de découvrir les merveilles du patrimoine musical transalpin.
Ce voyage en Italie fera ainsi quelques escales du côté de la  musique romantique signée Mendelssohn (4° symphonie dite Italienne) inspirée  par le choc de la découverte du pays, rendra hommage au talent de Rossini au travers de l’ouverture de l’opéra bouffe « L’Italienne à Alger » et mettra à l’honneur le bel canto  italien et Verdi, le maitre de l’opéra lyrique (ouverture de La Force du Destin)
Et enfin l’orchestre et son chef Dominique Baran auront   à cœur de vous faire mieux connaître un compositeur italien de talent du 20° Siècle : Ottorino Respighi, et son poème symphonique « Les Pins de Rome » divisé en quatre parties évoquant différents lieux et atmosphères de la ville éternelle où les pins prédominent. 

 

BELLA ITALIA
Dimanche 29 Mars 2020 – 17H
LA MAISON

 

BILLETERIE :

FNAC Nevers

mercredi 25 mars de 10h à 19H au conservatoire et 1h avant le concert - 0610442570 – concertsnivernais@wanadoo.fr

 

TARIFS :

17€/12€, gratuit pour les moins de 18 ans

 

 

CONTACTS :

CONCERTS NIVERNAIS, 30 cour des Récollets -  58000 NEVERS

06 86 14 56 90

www.concerts-nivernais.com  

fb : orchestre symphonique des concerts nivernais.

 

 

 

 

Concert pédagogique du 25 Mars 2019

 

Article paru dans le Journal du Centre le 26/03/2019

Concert du 24 Mars 2019

 

Article paru dans le Journal du Centre le 26/03/2019

Concert du 24 Mars 2019

Article paru dans le Journal du Centre le 26/03/2019

 

Annonces du Concert du 24 Mars 2019

 

Articles parus dans le Journal du Centre les 23/03/2019 et 24/03/2019

Annonce du Concert du 24 Mars 2019

article du Journal du Centre, publié en ligne le 21/03/2019

 

https://www.lejdc.fr/nevers-58000/loisirs/les-concerts-nivernais-mettent-lamerique-a-lhonneur-dimanche-24-mars-a-la-mcna_13522911/

Communiqué de Presse

 

DIMANCHE 24 MARS 2019 – 17h 
Maison de la Culture – NEVERS AGGLOMERATION

 

Concert en coproduction avec la Maison de la Culture

 

Orchestre Symphonique des Concerts Nivernais (70 musiciens)
Direction Musicale : Dominique BARAN
Piano : Vincent BALSE

 

Locations des places exclusivement à la billetterie de la MCNA
03 86 93 09 09

Places numérotées

 

 

Pour ce premier concert de l’année 2019, l’Orchestre Symphonique des Concerts Nivernais vous entrainera dans une belle aventure américaine   avec un programme 100% évocateur des Etats Unis, le dimanche 24 Mars 2019 à 17H à la Maison de la Culture Nevers Agglomération.


La couleur du programme sera annoncée par la rutilante Ouverture de l’opérette « Candide » de Léonard Bernstein, basée sur le conte philosophique éponyme de Voltaire. Bien que le show lui-même ait reçu des critiques mitigées, la musique attira immédiatement l’attention des critiques. À peine un mois après la première, Overture to Candide fut présenté par le New York Philharmonic. Cette ouverture devint immensément populaire et fut jouée par des centaines d’orchestres à travers le monde pendant les deux années suivantes. Une partie de l’ouverture fut également utilisée par Dick Cavett, pour la télévision américaine.


« Sérieux ou non, Gershwin est un compositeur, autrement dit un homme qui exprime en musique tout ce qu’il a à dire parce que la musique est sa langue maternelle. » Bel éloge que ces phrases d’Arnold Schoenberg adressées au plus francophile des compositeurs américains, dont l’œuvre inclassable a longtemps été réduite au simple divertissement. Dédaigné par les compositeurs dits « classiques » et refusé par les jazzmen, Gershwin a été un compositeur à l’image de son pays : un condensé d’expériences, un carrefour de styles et de cultures. Son mélange d’influences  blues, jazz, symphonique, musique de film nous délivre  une nouvelle alchimie de mélodies, un mécanisme qui fonctionne encore aujourd’hui à merveille.


La  Rhapsody in Blue de George Gershwin est une sorte de concerto Jazz, utilisant un big band de jazz, c’est-à-dire, un orchestre jazz avec saxophones, clarinettes, trompettes, une batterie et seulement 8 instruments à cordes de la famille des violons. Ce que Gershwin voulait avant tout c’est que cette œuvre soit un parfait mélange entre musique dite classique et jazz.

La première eut lieu lors d'un concert intitulé An Experiment in Modern Music le 12 février 1924 à l'Aeolian Hall de New York, interprétée par l'orchestre de Paul Whiteman, commanditaire de l'œuvre, avec George Gershwin au piano sans partition C’est seulement après le concert que Gershwin écrivit  la partie pour piano.


Pour ce concert exceptionnel, c’est Vincent BALSE, professeur au Conservatoire de Nevers qui s’installera au piano

Originaire de Bordeaux, Vincent BALSE  débute sa carrière de pianiste à l’âge de huit ans et devient très jeune, lauréat de plusieurs concours dont le Concours International d’Arcachon et celui de la ville de Paris. Il se produit alors sur de nombreuses scènes françaises, notamment dans les plus grandes salles parisiennes telles que le Théâtre des Champs Elysées et la salle Pleyel, ainsi qu’au magnifique Grand-Théâtre de Bordeaux, lieu qu’il affectionne tout particulièrement.
Après un premier prix de piano et de musique de chambre  en 2003, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de Nicholas Angelich, Christian Ivaldi et Alain Meunier, il se lance avec succès dans l’écriture et la direction d’orchestre. Il part en 2004 se perfectionner  à New York à la Juilliard School où il obtient un Master dans la classe de piano de Jérôme Lowenthal.
Sollicité par le Louisiana Philharmonic Orchestra pour plusieurs concerts dans le fameux « Orpheum Theater », il fait l’unanimité auprès de la presse et du public. Il enregistre dans la foulée son premier album en solo, suivi depuis par une dizaine de disques, favorablement accueillis par la critique,  et est amené à se produire sur tout le territoire américain Sollicité aux quatre coins du monde, Vincent Balse a donné des concerts exceptionnels à Soweto, Tel-Aviv et en Alaska... Reconnu par ses pairs, on a pu l’entendre se produire aux côtés du violoniste Maxim Vengerov, du Fine Arts Quartet, du maestro Rostropovitch et du grand trompettiste Wynton Marsalis.
Depuis quelques années, il partage sa vie entre la France et les USA, exportant son art dans le monde entier avec une énergie débordante. Musicien passionné et brillant pédagogue, Vincent enseigne au conservatoire de Nevers ainsi qu’au CNSM de Lyon. Il est par ailleurs premier chef invité de l’Orchestre de Chambre de Lyon, formation pour laquelle il assure la direction musicale.


 

Composée en 1893 et exécutée le 15 décembre de la même année au Carnegie Hall par l'Orchestre Philharmonique de New York sous la direction d'Anton Seidl, la Symphonie n° 9 dite  du Nouveau Monde  est la plus connue des symphonies de Dvorak, et l'une des œuvres les plus populaires du répertoire symphonique moderne. Dvorak la compose durant son séjour aux États-Unis (1892-1895) alors qu'il travaille comme directeur du Conservatoire de New York et vit sur la Première Avenue de Manhattan.

Le deuxième mouvement est le plus reconnu par la nostalgie qui en émane. Dans un article publié le 15 décembre 1893 dans le New York Herald Tribune, Dvorak explique en quoi la musique des Indiens d'Amérique a influencé sa symphonie : « Je n'ai utilisé aucune des mélodies indiennes. J'ai simplement écrit des thèmes originaux englobant les particularités de cette musique et, utilisant ces thèmes comme sujets, je les ai développés avec les moyens des rythmes modernes, contrepoints et couleurs.

 

 

Concerts des 8 et 9 décembre 2018

Petit Théatre de Nevers

 

article du Journal du Centre, publié en ligne le 13/12/2018

 

https://www.lejdc.fr/nevers/2018/12/13/les-concerts-nivernais-etaient-de-retour-sur-la-scene-du-petit-theatre-samedi-dernier_13082073.html

Concerts du 1er semestre 2019

 

MCNA & associés

Concert du 5 juillet 2018

 

article paru dans le Journal du Centre le 06/07/2018

Concert du 5 juillet 2018

 

annonce du concert

 

article du Journal du Centre, publié en ligne le 05/07/2018

 

https://www.lejdc.fr/nevers/loisirs/scene-musique/2018/07/05/manon-edouard-douriaud-pianiste-de-talent_12913499.html

Journal du Centre, 05/07/2018
Journal du Centre, 05/07/2018

Concert du 5 juillet 2018

 

annonce du concert

 

article du Journal du Centre, publié le 29/06/2018

Présentation du programme de la saison 2018-2019 des Concerts Nivernais

 

article du Journal du Centre, publié en ligne le 21/06/2018

 

https://www.lejdc.fr/nevers/loisirs/scene-musique/2018/06/21/une-nouvelle-saison-sannonce-pour-les-concerts-nivernais_12895756.html

 

Journal du Centre du 21 juin 2018
Article paru dans "Nevers ça me botte", juin 2018

Concerts des 25 et 26 mars 2018

 

article du Journal du Centre, publié en ligne le 31/03/2018

 

https://www.lejdc.fr/nevers/2018/03/31/plus-de-2-000-spectateurs-pour-les-concerts-nivernais_12795260.html

Concert du 25 mars 2018

 

annonce du concert

Article paru dans le Journal du Centre le 23 mars 2018

Retour sur l'année 2017 qui vient de se terminer

article du Journal du Centre paru le 6 janvier 2018

qui relate la collaboration des Concerts Nivernais avec Jane Birkin

Concert du 17 décembre 2017

article du Journal du Centre, publié en ligne le 19/12/2017

 

https://www.lejdc.fr/nevers/2017/12/19/la-belle-prestation-des-concerts-nivernais_12674451.html

 

Soliste : Alberto Casadei, violoncelliste

Journal du Centre, 19/12/2017

Annonce du concert du 17 décembre 2017

article du Journal du Centre paru le 11 décembre 2017

Concert pédagogique du 28 novembre 2017

1ère page du Journal du Centre du dimanche 17 décembre 2017

Concert pédagoqique du 28 novembre 2017

page 3 du Journal du Centre du dimanche 17 décembre 2017

Concert de Jane Birkin à la Maison de la Culture

accompagnée par l'orchestre des Concerts Nivernais

 

article du Journal du Centre paru le 24 novembre 2017

Jane Birkin en concert à la Maison de la Culture

accompagnée par l'orchestre des Concerts Nivernais

 

article du Journal du Centre paru le 23 novembre 2017

Présentation du programme de la saison 2017-2018 des Concerts Nivernais

article du Journal du Centre paru le 10 novembre 2017

Programme 2017-2018 des Concerts Nivernais à la Maison de la Culture

article paru dans le Journal du Centre du 4 octobre 2017

Concert du 24 juin 2017

article du Journal du Centre paru le vendredi 30 juin 2017

Concert du 26 mars 2017

article du Journal du Centre paru le lundi 27 mars 2017

Concert du 26 mars 2017

article du Journal du Centre paru le 26 mars 2017

Concert du 26 mars 2017

article du Journal du Centre, pour anoncer le concert - mars 2017

Concert du 11 décembre 2016

Koikispass : annonce du concert avec Romain Leleu, trompettiste

 

https://www.koikispass.com/agendas/romain-leleu-lorchestre-symphonique-concerts-nivernais/

 

Soliste : Romain Leleu, trompettiste

Hommage à Jacques MILLET

président de la Société des Concerts Nivernais de 1993 à 2001

 

article paru dans le Journal du Centre - 23/11/2016

Présentation de la saison 2016-2017 des Concerts Nivernais

article du Journal du Centre paru le 29 septembre 2016

Concert du 29 mai 2016

Koikispass : annonce du concert avec la flutiste Fanny Martin, lauréate de l'émission Prodiges, sur France 2

 

https://www.koikispass.com/agendas/concerts-nivernais-orchestre-symphonique-nevers/

 

Soliste : Fanny Martin, flûtiste

Concert du 6 mars 2016

article du Journal du Centre, paru le lundi 7 mars 2016

Concert pédagogique du 22 janvier 2016

article du Journal du Centre du 24 janvier 2016

Concert du 1er décembre 2013

article du Journal du Centre du 15 novembre 2013

 

Soliste : Wilhem Latcoumia, pianiste

Concert du 1er décembre 2013

article du Journal du Centre du 27 novembre 2013

Emission Instant Choral sur RCF Nièvre  :

Jacqueline Richard et Léa Pierre vous présentent la société des concerts Nivernais

http://rcf.fr/culture/les-concerts-nivernais

En images...

PROCHAIN CONCERT :

Dimanche 16 mai 2021, 17h

« Warlop & Django - Swing Symphonique «
La Maison – Nevers

Quartet Swing - Orchestre Symphonique des Concerts Nivernais - Direction Dominique Baran & Manuel Doutrelant

› Lire la suite
Copyright © Orchestre Symphonique des Concerts Nivernais 2021 - Tous droits réservés